Nous voulons vous entendre!

Les citoyens intéressés ont jusqu’au 15 octobre pour nous faire part de leurs commentaires en remplissant un sondage.

  

Les résultats du sondage seront utilisés pour compléter le portrait environnemental du territoire, fournir des données sur le diagnostic des milieux humides et hydriques, connaître l’intérêt que portent les citoyens envers les milieux humides ainsi que leurs préoccupations en lien avec le PRMHH.

Pourquoi les milieux humides sont-ils importants?
 

Les milieux humides et hydriques remplissent de nombreuses fonctions écologiques. Par exemple, ils réduisent les risques d’inondations, aident à lutter contre les changements climatiques en séquestrant le carbone dans le sol et servent de filtre contre la pollution de l’eau. Ils sont également des lieux d'activités récréotouristiques, comme la tourbière de la Grande plée Bleue à Lévis et le Parc nature du Domaine Taschereau à Sainte-Marie. Or, de nombreux milieux humides ont disparu au cours des dernières décennies.

Face à ce constat, le ministère de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques a mandaté l’ensemble des municipalités régionales de comté (MRC) du Québec pour réaliser un plan régional des milieux humides et hydriques (PRMHH).

Le PRMMH, c’est quoi?

Le PRMHH se veut un document de planification visant à intégrer la conservation des milieux humides et hydriques à la planification territoriale, en amont du développement, en favorisant un aménagement durable et structurant.

Le PRMHH de la Chaudière-Appalaches devra respecter trois principes; aucune perte nette, la gestion par bassin versant et prendre en compte les effets des changements climatiques.

Le défi

Adoptée le 20 septembre 2018, la Loi concernant la conservation des milieux humides et hydriques confie aux MRC une nouvelle responsabilité d’élaborer et mettre en œuvre un PRMHH sur leur territoire à l’échelle des bassins versants. 


Les neuf MRC de la Chaudière-Appalaches et la Ville de Lévis s’engagent avec rigueur et diligence dans ce processus, reconnaissant qu’il est aussi de leur responsabilité d’assurer la pérennité des fonctions écologiques des milieux humides pour tous les citoyens.

L’approche

À la suite d’une entente de partenariat, les neuf MRC de la Chaudière-Appalaches et la Ville de Lévis ont entrepris, de façon concertée, l’élaboration d’un Plan régional commun couvrant l’ensemble de la Chaudière-Appalaches. La MRC de Lotbinière agit à titre de gestionnaire de cette entente. Chacune des MRC et la Ville de Lévis devront adopter le PRMHH, qui inclura un plan d’action spécifique pour chaque territoire.

En adoptant une approche régionale pour réaliser le Plan régional des milieux humides et hydriques, les élus de la Chaudière-Appalaches ont pris la décision de travailler ensemble dans un souci de cohérence, de partage des ressources et de mise en commun des expertises.

Les objectifs

Un plan régional devra être rédigé et remis au gouvernement du Québec par chacun des 10 territoires d’ici juin 2022.

Le PRMHH sera un outil de planification régionale qui inclura des actions à réaliser à l’échelle des bassins versants dans chacun des dix territoires de notre région.

Le PRMHH identifiera les milieux humides qui sont d’intérêt, c’est-à-dire ceux dont les fonctions écologiques ont le plus grand impact sur le territoire.

En savoir plus

Pour en savoir davantage sur les milieux humides et leurs fonctions écologiques, nous vous invitons à consulter le site https://www.milieuxhumides.com/ qui a été créé par le Bureau d'écologie appliquée et ses partenaires. Vous pouvez également consulter la documentation du gouvernement du Québec au http://www.environnement.gouv.qc.ca/eau/rives/milieuxhumides.htm.

Infolettre

Abonnez-vous à l'infolettre sur la réalisation des PRMHH en Chaudière-Appalaches

Crédits photos OBAKIR, Carole Lauzé, Martin Vaillancourt et Pierre Robitaille